Nationale

Editorial de la Présidente

Matériaux : l’autre crise qui vient

Nous sommes nombreux à observer de plus en plus de retards sur nos chantiers, parce que des entreprises manquent de matériaux et d’équipements. C’est un effet collatéral de l’épidémie et de la perturbation qu’elle a créée dans l’industrie et dans les échanges : la production d’acier ou d’aluminium a repris très tard et trop lentement, les stocks de peinture ou de colle ont beaucoup diminué, le bois d’œuvre est massivement acheté au prix fort par les USA etc.

Le risque, à court terme, ce sont des chantiers retardés ou stoppés, mais c’est aussi une perturbation des relations contractuelles avec les entreprises du BTP. Nous avons déjà connu cette situation lors du premier confinement, et nous avions alors dû fermement batailler pour empêcher la remise en cause de nos contrats. La sagesse avait finalement prévalu, et chacun d’entre nous avait négocié avec ses fournisseurs et ses prestataires au cas par cas, chantier par chantier, mais la tentation de légiférer sur ces sujets n’est jamais loin. La FPI s’y opposera, car la solution est dans le dialogue entre acteurs privés.

A plus long terme, cet épisode devrait aussi nous faire réfléchir sur l’organisation de notre secteur industriel, et sur sa dépendance vis-à-vis de l’étranger. Or cette réflexion n’est pas suffisante, comme le montre la RE 2020, qui impose d’avoir recours à des produits et des équipements spécifiques sans créer les conditions du développement d’une chaîne de production locale et performante. Est-il raisonnable d’être dépendants de la fourniture étrangère de matériaux, de composants ou plus tard de pièces détachées pour réussir la transition ?

On nous parle beaucoup de la ville résiliente. Il faudrait aussi parler du BTP résilient, ou de l’industrie immobilière résiliente, car pour pouvoir continuer à construire en toutes circonstances, il faut apprendre à gérer les aléas et à réduire notre exposition aux risques. La ville résiliente a besoin d’îlots de fraîcheur ; l’immobilier résilient, quant à lui, a besoin d’acier, de vernis ou de panneaux de bois : tout se tient …

 

Alexandra François-Cuxac

Présidente de la FPI France