Nationale

Editorial de la Présidente

Les enjeux de la commission Rebsamen

Depuis longtemps, la FPI défend l’idée que la décroissance de l’offre que nous connaissons est moins technique ou financière que politique : elle tient à la réticence d’un nombre croissant de maires à délivrer des permis de construire. Le Gouvernement semble avoir enfin mesuré l’ampleur du problème, et décidé de traiter ce qui relève principalement d’un manque de conviction. C’est le sens qu’on peut donner à la création d’une commission chargée « d’identifier et de lever les freins à la construction du point de vue des collectivités » - consulter le Dossier de Presse du Premier ministre.

La FPI fera partie de cette commission dont la présidence a été confiée à François Rebsamen, composée d’élus et d’experts. Sa création est déjà, en elle-même, une validation de nos idées dont je me réjouis.

Parmi les « freins à lever » que les élus mettront en avant, il y aura certainement deux arguments qu’on nous objecte souvent :

  • Le manque de ressources fiscales pour compenser le « coût » des nouveaux habitants : l’Etat a commencé à répondre avec son aide aux maires densificateurs, mais il faudra aller plus loin.
  • La nécessité d’une offre neuve qui monte en qualité pour répondre à l’urgence climatique et au post-Covid : on retrouvera là toutes les idées qui traversent les chartes et labels. Nous en voyons fleurir partout sur le territoire, entre surperformance carbone, verdissement massif, augmentation des surfaces et co-construction citoyenne.

Ce dernier point, la qualité, est crucial mais risqué. Crucial, parce qu’il est nécessaire d’améliorer encore la durabilité, la mutabilité et la qualité d’usage de notre production pour désamorcer les critiques et dépasser les résistances. Risqué, parce que c’est aussi la porte ouverte à l’esprit de surenchère qui conduit fatalement à une hausse des coûts et à l’exclusion d’une partie croissante de notre clientèle.

Dans cette commission Rebsamen, nous serons les porteurs de la voix de ceux que tout le monde finit par oublier : les futurs occupants, les jeunes, les seniors, les accédants, tout ceux qui ont certes besoin de logements durables et de qualité, mais aussi de logements abordables et, encore plus basiquement… de logements ! Tout l’enjeu de cette commission sera de trouver le bon compromis entre le souhaitable et le possible.

Alexandra François-Cuxac

Présidente FPI