Occitanie Méditerranée

Économique & statistiques

Présentation des résultats de l'activité du logement neuf en Languedoc-Roussillon en 2020

Le marché de la promotion immobilière en Languedoc-Roussillon enregistre en 2020, les plus faibles résultats de mémoire d’observatoire !
 
La pénurie de l’offre avait déjà commencé en 2019 avec un ralentissement de la délivrance des permis de construire à l’approche des élections et un manque de foncier lié au fort dynamisme des marchés en 2018 et 2019. En 2020, cette crise de l’offre s’est accentuée avec le contexte électoral et les deux confinements.
Résultats :
Une baisse de 18% du nombre de logements mis en vente sur le marché qui passe de 5 087 en 2019 à 4 158 en 2020. Si la baisse est largement inférieure au niveau national (-42%), c’est en partie dû au fait que le défaut d’alimentation du marché avait déjà débuté en Languedoc-Roussillon en 2019 (-21% vs 2018 et -27% vs 2017).
Un marché sous offreur avec 4017 logements et moins de 9 mois de stock théorique.
La chute des mises en vente et la crise de l’offre ont précipité la baisse des ventes au détail qui s’élèvent à 3 428 logements en 2020 contre 5 210 en 2019, soit 1 800 logements de moins ! La part des investisseurs (65%) demeure stable.
Le prix des ventes (3 940€/m2) continuent d’augmenter (+4%) par rapport à 2019 (3 800€/m2) sous l’effet de la raréfaction foncière et de l’augmentation des coûts de construction.
 
Télécharger en PDF