Nationale

Editorial du Président

Maîtrisons notre futur !

Les mois de juin et juillet sont fréquemment consacrés aux assemblées générales, comme ce fut le cas pour notre fédération le 7 juillet dernier. A ce titre, je tiens une nouvelle fois à remercier tous les adhérents qui ont fait le déplacement jusqu’à Strasbourg pour y participer activement.

Une semaine plus tôt, je me suis rendu à Luxembourg pour participer à la Convention puis l’Assemblée générale de Build Europe, dont Marc Pigeon assure la présidence avec brio depuis 2018.

Sous son impulsion, Build Europe a notamment joué un rôle important dans l’adoption, par la Commission européenne, de nouvelles dispositions modifiant la directive TVA et ouvrant la possibilité d’appliquer une TVA à taux réduit aux opérations de démolition-reconstruction de logements privés. Cette disposition, d’ores et déjà mise en œuvre en Belgique, serait utile en France pour resolvabiliser les ménages accédants. C’est une des propositions que nous portons dans le cadre de l’Appel de Strasbourg.

Les nombreux échanges que j’ai avec mes homologues européens décuplent mon énergie pour mener avec vous les combats des prochains mois. Ils me rappellent la célèbre citation de Talleyrand « quand je me regarde, je me désole, quand je me compare, je me console ». En effet, nous rencontrons tous, peu ou prou, les mêmes difficultés : inflation, hausse des coûts des matériaux mais aussi délais d’obtention des permis de construire.

En tout état de cause, nous pouvons être fiers du rôle de « fer de lance » que joue la FPI auprès des autres fédérations de promoteurs et constructeurs en Europe. Les initiatives lancées il y a quelques années par la FPI devraient se concrétiser prochainement au niveau européen, mettant en exergue le dynamisme et le sens de l’innovation des promoteurs français.

A l’automne sera lancée la Pyramide d’or européenne, dont le prix sera remis en décembre à Paris lors de la cérémonie nationale des Pyramides.

Autre innovation, notre observatoire de la promotion immobilière, lancé il y a 10 ans, va servir de base à la création d’une ébauche d’observatoire européen.

Un nouveau chantier s’ouvre à nous, qu’il conviendra de mener de front, au niveau national et européen : celui de la taxonomie. Il nous faut prendre les devants et travailler avec l’ensemble de nos partenaires européens et français afin de définir un référentiel compatible avec la classification des activités économiques ayant un impact favorable sur l'environnement. Il nous appartient de maîtriser ce référentiel imposé par ces nouvelles obligations européennes et ne pas se le faire imposer. C’est un vrai et beau chantier.


En donnant le tempo, nous maîtrisons notre futur.
 

   

Pascal Boulanger
Président de la FPI France